Le rêve

Publié le par remi

Vue dans la rue, une pub (par ailleurs ratée de mon point de vue occidental) qui présente un jeune garçon en djellaba la tête levée vers un ciel nuageux qui commence à se déverser en pluie sur ses épaules, son impeccable djellaba blanche et sur son keffieh immaculé.

La légende engage le lecteur de la publicité (et potentiel consommateur d’un réseau de téléphonie mobile) a vivre pleinement– to the fullest – ses rêves (et je ne vois vraiment pas le rapport).

Publié dans Chronique dubaïote

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Il serait heureux ici (Paris): douche glacée à volonté.<br /> <br /> C'est un grand plaisir de te lire à Dubaï comme ça l'était à Prague.
Répondre
M
C'est plus désert que le pont Charles aujourd'hui .... pas le même âge non plus. Le rapport ? aucun
Répondre