Dangerous links

Publié le par remi

lecture des supplements livres au café Rococo

Je présente a Petru & Jutka ma derniere idée de création litteraire: réécrire les Liaisons dangereuses mais a la sauce moderne : on ne s'ecrit plus de lettres, en revanche, on s'envoie des mails, des SMS, on tchatte sur MSN, on blogue, bref, on diffuse partout des traces écrites et archivables de notre existence et de la maniere dont on la vit et cela peut faire la matiere brute d'un roman.

Mais si les Liaisons dangereuses sont devenues si célebres, c'est aussi et surtout parce qu'elles contiennent un message révolutionnaire: une femme, la marquise de Merteuil, manipule, dirige les hommes, se venge, attaque...
Meme si ce combat (celui des femmes) est loin d'etre achevé, l'égalité (a minima dans le couple lors de la parade amoureuse) l'est. Comment moderniser un roman dans son aspect central - le message "révolutionnaire" de la parité des pouvoirs? Petru suggere de mettre un personnage gay.. pas une mauvaise idée mais pas si bonne que cela.. continuer a creuser..
D'autres ressorts de l'intrigue comme la conquete de la virginité de Mlle de Volanges par Valmont est d'un autre age - quel pourrait etre l'équivalent moderne?

Et si les Liaisons dangereuses sont géniales, c'est parce qu'a la fin du livre, il y a toute une partie (assez chiante au demeurant) qui explique comment les lettres écrites par les unes et les autres finissent entre les mains d'une seule personne qui entreprend de les publier pour l'édification de ses contemporains. Il faut a mon sens que si Dangerous links il y a, qu'une partie de l'intrigue soit au sujet de la maniere dont les differents messages binaires sont réunis (hackés? copie de disque dur lors d'une visite chez l'amant ou l'amante? ré-envoi de la conversation mail a un tiers (ou utilisation du bcc-)? etc - tes suggestions sont les bienvenues...

Et je me dis que si je blogue cette idée (géniale! ;-) de roman, on risque de me la piquer mais qu'importe, j'aurais au moins le plaisir d'avoir inspirer quelqu'un..

Publié dans Mutatis mutandis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
une excellente idée... mais j'adore Laclos attention
Répondre