l'Asie a nos portes

Publié le par remi

L'ironie du coté asiatique de ce vendredi soir a Budapest ne m'a frappé que ce matin.

acupuncture chinoise

Barbara: j'ai rendez-vous a 5 heures chez mon acupuncturiste...
Remi: tu ne pourrais pas lui demander si il fait de l'acupuncture pour arreter de fumer?
Barbara: c'est elle, pas lui. Oui, je lui demande.

Téléphone. Quelques phrases plus tard dans cette langue chantante et sautillante...

Barbara: c'est bon, tu viens avec moi!

Le cabinet de l'acupuncturiste est dans un sublime immeuble totalement décrepi aux balcons en fonte donnant sur la cour interieure.

A peine piqué aux oreilles (10 aiguilles dans l'oreille droite) aux mains, sur le ventre et une aiguille au sommet du crane, je sombre dans un sommeil profond. Quand je me reveille, la séance est sur le point de se conclure et l'acupuncturiste (avec laquelle je ne peux communiquer, elle ne parle que magyar) me fait part de sa satisfaction quand a ma réaction.

nirvana

Je me sens incroyablement relax, zen, reposé, détendu.

karaoke nippon

Je passerai d'ailleurs une partie de la soirée avec Tomi a bailler... pauvre Tomi qui crois qu'il m'ennuie alors que pas du tout. A Pesti Est sur Liszt Ferenc Tér, nous dinons allongés dans de profonds sofas a papoter de tout (son voyage en Israel ou il accompagnait la délégation hongroise dans un sommet commercial dont j'ai oublié le nom; de sa passion pour le karaoké; de sa profonde amitiés envers des jumelles que je n'ai pas encore eu le plaisir de rencontrer) et des petits riens qui font la vie.

J'insiste aupres de Tomi pour qu'il me fasse découvrir le karaoké, ce passe-temps issu du Japon et qui envahit l'Occident aussi surement que les playstations de Sony - on va a Up - Down & Under pour parasiter la soirée d'anniversaire d'une Béatrix et chanter la version francaise de Besame mucho et Les Lacs du Conemara...

Je passe au total une excellente soirée sous le signe de l'Asie.

Publié dans Mutatis mutandis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article