Merci maman

Publié le par remi

Je n'ai pas encore mémorisé mon numéro de code à six chiffres (obsession ultrasécuritaire) de HSBC Dubai. Je suis un conseil que maman m'avais donné quand je commençais dans ma vie capitalistique : les codes, tu les écrits dans ton carnet d'adresse, sous un nom fictif, et avec un début de numéro de téléphone imaginaire. Début de panique : mon carnet est resté au bureau et je ne me vois pas faire un voyage en Europe sans possibilité de faire chauffer la visa ni de retirer du cash au DAB. Et j'ai oublié (ma mémoire a effacé) le code à quatre chiffres de ma visa tchèque. Merci maman : j'avais suivi son conseil et je retrouve dans un vieux carnet de Tchéquie, le numéro de Vivianne Salinger (les deux premières lettres de son nom servent de code). C'est o.k. On peut partir tranquille.

Commenter cet article