Le singe et la guenon qui dort en nous

Publié le par remi

Stripteaseuse allemande. source : wikicommons

Il y a un article de bioéconomie fascinant dans The Economist de cette semaine. Pour résumer, sachons que les femelles Homo sapiens ont, selon toute évidence et pour des raisons d'évolution, soigneusement caché aux males de leur espece le moment ou elles sont fertiles. C'est une stratégie payante : le male est obligé de rester aupres d'elles tout le temps s'il veulent s'assurer de transmettre leurs genes, et d'assurer incidemment protection, nourriture, etc.

Geoffrey Miller de l'Université du Nouveau-Mexique s'est demandé si les males Homo sapiens sapiens étaient si dupes que cela est est allé dans les salons d'effeuillage (gentelman's club est l'euphémisme anglais) voir ce qu'il en était.

Il a demandé aux stripteaseuses si elles prenaient la pilule (qui oblitere le cycle oestrogene comme chacun sait) et sinon, quand elles étaient fertiles.

Résultat des cours(es) : quand elles sont fertiles, elles recoivent en moyenne $335 et si elles prennent la pilule ou ont leurs regles, le pourboire moyen atteint $185. Les males Homo sapiens, de facon totalement inconsciente, sont donc capable de discerner quand leurs comparses sont fertiles et leur trouvent alors beaucoup plus de charme...

Conclusion capitalistique de The Economist : si vous gagnez votre vie en tant que stripteaseuse, stay off the pill


Si ça t'a intéressé, tu peux poursuivre avec la lecture de L'Économie du sexe.

Publié dans Homo oeconomicus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
L'important est de l'être juste au moment où la question est posée ou est-ce une question de tranche d'âge ? Et puis une femme peut tricher sur sa période mensuelle de fécondité si elle veut à tout prix un enfant et l'homme n'en veut pas. Il ne faut pas le prendre non plus pour un idiot, il sait compter aussi et ne se laisse pas piéger quand il est déterminé. Lui il s'en fout, il est quasiment toujours fertile, de jour comme de nuit.
Répondre
D
j'ai des doutes sur la scintificité du travail de geoffroy miller <br /> qu'est ce qu'une femme fertile ? ce n'est pas simplement une femme qui risque de tomber enceinte ou qui à la question "prenez vous la pilule ?" répond "Non" <br /> au nouveau mexique quand une femme sait-elle qu'elle est fertile ? <br /> cette enquête sur des stripteaseuses me laisse songeuse . <br /> je me pose la question : cette enquête ne met -elle pas en lumière l'intelligence féminine (et sa capacité à mentir) qui, ici veut faire du pourboire <br /> la stripteaseuse (pas stupide) sait que le mâle la désire plus si elle est "fertile" et que être fertile ça rapporte bonbon <br /> c'était ma rubrique : posez une question (vous êtes fertile ?) , vous obtiendrez une réponse (oui) , mais pas forcément une vraie réponse
Répondre