Retrospective

Publié le par remi

C'est tentant de profiter de ce dernier jour de travail de l'annee pour dresser un inventaire, une retrospective ou un bilan (actif/passif) de l'année écoulée.

pour moi, 2005 a été

l'année de tous les changements
Divorce

La réalisation que notre couple se délitait, ne conduisait nulle part mais a une relation de plus en plus acide, de plus en plus empreinte d'acrimonie et de reproches, cette réalisation avait été effectuée a la fin 2004 mais de la pensée a l'acte ou, parce que réalisation a deux sens: de la réalisation a la réalisation, le divorce d'avec mon ex s'effectuait dans les premiers mois de l'année 2005. Annonce en Janvier, passage devant Madame le Consul pour se dépacser en Février, négociations sur le partage de la communauté de biens en Mars et Avril, départ de Honza de l'appartement a fin Mai - début Juin.

Changement d'emploi

J'ai eu la chance, en venant en Tchéquie et parce qu'il y avait un manque criant de personne qualifiées dans le domaine de la finance, de devenir directeur financier tres jeune dans ma vie: a 26 ans. Douze ans apres, j'avais l'impression que j'atteignais un plateau au niveau professionnel. Cela faisait un bail que j'avais été directeur financier pour différentes entreprises des médias et de la publicité au niveau national, que j'avais "reporté" a différentes organisations et avait découvert différentes cultures d'entreprise (francais au sein de Hachette Fillipachi, américaine au sein d'Omnicom, anglaise au sein de WPP), pour etre honnete, je m'emmerdais un peu.

Aussi quand Adam m'a proposé de remplacer son directeur financier partant, j'ai sauté sur l'occasion meme si cela ne faisait au demeurant que deux ans que j'étais a DDB et que c'est toujours mal vu sur un CV de changer trop tot ou trop souvent. L'opportunité de devenir Group Cheif Financial Officer pour LLP était trop belle pour y résister.

Adam est un ami et cela nous posait, a l'un comme a l'autre, probleme. Nous décidions que j'allais "reporter" a Barbara qui est Group Managing Director. Elle agirait ainsi comme un fusible...
Plus tard, parce que notre relation de travail est si plaisante, et parce qu'ainsi va la vie, Barbara devint elle aussi une amie et ma foi, il faut apprendre a gérer ce type de situation... 

Fidele aux amis

Je réalise que cette année de tous les changements n'aurait pas été si plaisante sans le soutien constant et inconditionnel de mes amis. La plupart ne lisent pas ce blog car il ont un compte-rendu détaillé et immédiat de ma vie par oral, mais je tiens a les remercier ici. Merci donc a Will, FedeLoumax, Jutka, Adam, Eva, Zdenek, Marc, Patricie, Roman, Karin, Thomas, Jan, Janis, Nio, Pavel, Tereza & Martin, Michal... pour votre écoute, votre présence.

Merci a la famille aussi, ma mere, mes soeurs Mana et Abou et mes cousins (que j'ai trop rarement vus cette année), merci a Maryse (oui tu fais partie de ma famille) c'est important de se sentir entouré par la famille quand celle que vous avez construite se délite.

Je me souviens d'une phrase un peu odieuse qu'Honza s'etait permis de dire deux jours avant Noel 2004 (précipitant et mon départ et la crise qui allait avoir lieu): "tu creveras comme ton pere, isolé de tous". Eh ben non, non seulement, comme le souligne Eve, mon pere est un homme fidele en amitié et tres sociable, toujours entouré d'amis chez lui ou qui passe sa retraite a voyager d'une maison a l'autre a leur rendre visite aux quatre coins de la France, mais aussi et surtout, je suis comme lui & tout sauf seul.

merci a mes familles!...

Heureux en amour

J'ai hésité (et j'hésite encore) a dresser la liste de mes amants en 2005. "Ma Damina, il catalogo e questo" est une aria de Don Giovanni, pas de moi. Toujours est-il que je tiens a les remercier du fond de mon coeur de m'avoir pris... dans leurs bras ou de m'avoir laisser les prendre... dans les miens. Je suis désolé si j'ai blessé quelques coeurs au passage et si vous etes tombés amoureux a une époque ou je ne pouvais pas l'etre parce que le mien se cicatrisait d'une relation riche et belle qui avait duré un rien trop longtemps.

Je crois que je peux honnetement me paraphraser et réécrire la phrase totem des Minuly Tyden (& avec un peu d'avance):

Il est tard et je suis heureux quand l'année se termine...

Publié dans Mutatis mutandis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article