Pauvres petites filles riches

Publié le par remi

Le Comité Olympique l'exige :

il faut faire suer l'abaya
Au risque de se voir radier des J.O. le royaume saoudien doit donner acces aux filles a l'éducation physique et sportive.

 

Il est en train de construire des stades-pour-filles. Les pauvres petites vont pouvoir et devoir courir derriere une balle, sauter, etc.

Le premier match de football entre deux équipes féminines de deux universités saoudiennes vient d'avoir lieu. Il a fallu plus d'un an pour l'organiser (obtenir toutes les autorisations nécessaires des gardiens de la foi et de la morale, la location d'un terrain de foot abrité des regards masculins, etc.)
source : gulf news, une mine de nouvelles souvent kafkaiesques...

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article