Les Américains s'intéressent aux musulmans européens

Publié le par remi

La version européene du magazine Time publie cette semaine un article sur le récent succes des musulmans européens (éducation, affaires, politique, etc). En le lisant, je me dis qu'il manque une dimension a l'analyse : les Européens, dans leur large majorité ne sont pas racistes anti-arabes ni, encore moins antimusulmans - ils sont plutot antipauvres (ce qui n'est pas forcément mieux), les Ritals et les Polaks s'en sont pris plein la gueule dans la France des années 30 et c'est au tour des nouveaux arrivants de déguster - une génération plus tard et l'intégration aidant, ça va mieux. Les derniers arrivés, les Gitans roumains, sont cordialement détestés. Ils sont misérablement pauvres et la riche Europe ne supporte pas ça.

Les Ricains, en revanche, il me semble, ont développé, surtout depuis Samuel Huntington, une vraie phobie anti-arabe (exacerbée par le fait que le monde arabe est pour eux plus loin et moins connu) laquelle a débouché sur la deuxieme guerre du Golfe (la premiere, rappelons le, n'était pas une guerre américaine mais une réaction de la communauté internationale devant l'invasion du Koweit).

Le blog de Time sur le Moyen Orient mérite une visite plus fréquente.

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article

Igor 14/02/2008 18:00

Marhaba Remi,T'as des sujets très intéressants sur ton blog. Dans celui-ci tu es dit quelques chose que je ne pouvais pas m'expliquer : " les Européens, dans leur large majorité ne sont pas racistes anti-arabes ni, encore moins antimusulmans - ils sont plutot antipauvres". J'ai senti toujours que les gens individuelment ne sont pas racistes ici en Europe mais je ne pouvais pas m'exprimer ce qui est la raison de leur haine...t'as trédigé bien, c'est la pauvreté qui irrite les Européens. Regardons seulement le voisinage : en Hongrie, les gens aiment et sont attirés par l'Autriche (un des pays les plus riches) mais ils détestent ou just arrogants avec les slovakes, roumains, serbes, ukrains qui sont plus pauvres par rapport aux hongrois. Puis, les hongrois, dans leur société, ils apprécient ou tolèrent les nouvelles bourgois arrogants avec leur limousines (on ne voit pas autant de voitures de luxe même à Las Vegas ou Hollywood !), par contre ils ne peuvent pas supporter les sans-abris ou les gitans. Le slogan : pourquoi ne vont ils pas travailler...qui ne travail pas, ne mange pas non plus ! En regardant cette fénomène par leurs yeux, c'est vrai, très souvant, quand un pays est plus pauvre, il y a du manque de droits de l'homme ou le pays est juste corrompu et ça ce qui n'est pas acceptable pour les Européens. Par contre, ils mélangent deux choses : être un citoyen (un individu) d'un pays pauvre ou l'état pauvre qui est corrompu, c'est différent. Si un hongrois déteste un roumain, c'est juste parce que ce roumain est une parti de son pays... ça n'est pas tout à fait racisme, mais plutôt un confusion fatal...