Fahrenheit 32

Publié le par remi

Je suis malade, alité a la maison et le gars de la maintenance qui était gentiment venu hier pour voir si tout est OK (j'imagine qu'il passe régulierement mais je ne suis jamais la) repasse pour réparer les joints des baignoires.

Je le laisse farfouiller dans la salle de bain et m'allonge dans le divan du salon.


Il revient en me disant qu'il a fini. Je l'accompagne jusqu'a la porte. De mes racines françaises, j'ai gardé un amour de la cuisine et une sensibilité exarcerbée aux odeurs : 

you like to try French perfume?
Il nie un instant et puis il tremble de peur et me prie de ne rien dire a son boss. Il n'en sera rien. Ça me fait trop rigoler qu'il se soit parfumé avec mon déodorant Dior.

 

Commenter cet article

VS 20/02/2008 19:53

Si tu crois qu'il vient régulièrement, il faudra lui en offrir: pratique d'avoir quelqu'un qui s'occupe de maintenance de votre côté.

Bastogi 20/02/2008 09:39

Ça c’est fort ! On ne me l’a jamais fait… Je pense que je l’aurais un peu plus mal pris que toi, surtout si j’avais entendu le « pschitt » quand il était dans la salle de bains !

Marie 19/02/2008 20:02

Ben dis donc, ça a dû changer l'odeur ....