Ville-monde

Publié le par remi

Dubaï, comme Prague ou j'ai vécu quinze ans, mais en pas pareil, est une ville assez magique, extraordinaire.

le panorama du burj Dubaï

Comme Dubaï, Prague a été construite en une génération et tout, a Prague, porte le nom du sheikh Mo' de l'époque, Charles IV de Luxembourg, empereur du Saint-Empire romain germanique, roi de Boheme, etc. : le pont Charles, l'université Charles, la rue Charles, etc.

Une génération apres le brillantissime empereur, pan, patatrac, guerres hussites et compagnie, le pays est parti a vau-l'eau. La Boheme, avec ses mines d'argent de Kutná Hora, était comme les Émirats arabes unis par rapport au monde moderne, le pays le plus riche d'Europe.

Quand j'ai pas l'moral, je regarde ces gratte-ciels et je me dis "combien de temps vont-ils durer ?"

Le pétrole n'est pas éternel et - en ce qui concerne l'émirat de Dubaï - il est déja en train de se tarir. Le jour ou les pompes a fric ne deverseront plus leur mane sur les bédouins et leurs quasi-escalves indiens et philippins, la ville fermera ses portes et se laissera indolemment, réenvahir par les sables du désert.

Quand je suis pessimiste, je me dis que je verrai ça de mon vivant - sinon, je donne cinquante ans a cette superbe et arrogante ville qui croit plus haut que son burj.

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article