Poutine pourrait prendre exemple sur sheikh Mo'

Publié le par remi

The trouble with Russia's economy

Il faut lire The Economist de cette semaine et l'article sanglant sur la Russie de Poutine.

C'est british, the art of understatement, mais ca y va avec la dent dure.

The Economist est un magazine liberal, il ne passe pas trop de temps sur les droits de l'homme en Russie ou les elections truquees. Ce qu'il note en revanche, c'est la corruption generalisee, un PIB qui croit certes de 7% par an mais pourrait faire beaucoup mieux. Les Russes ont le petrole et le pouvoir et l'argent que donne le petrole - les Ukrainiens et les Georgiens font mieux en terme de croissance du PIB !

La semaine derniere - il y a deux semaines pour etre plus precis - je remontais les bretelles de mon partenaire slave qui n'arrete pas de casser du sucre sur le dos des Arabes (il les frequente plus que moi et sait de quoi il parle quand il decrit l'arrogance inextinguible des acheteuses du Moyen Orient) qui s'opposait a l'independance du Kosovo au nom d'une solidarite panslave proserbe et anti-albanaise (l'Albanie constituait jusqu'a la naissance de la Bosnie, l'un des rares pays d'Europe a majorite musulmane).

Je lui mettais, enerve que j'etais comme je le suis rarement, le nez dans le caca slave compare au pipi emirati : la democratie ? la Russie n'a pas de lecons a donner aux sheikhs ! la tolerance ? demande aux Tchetchenes et aux noirs ou aux basanes qui se font regulierement ratonner dans les rues de Moscou et de Nijni-Novgorod ce qu'ils en pensent (alors qu'en comparaison, les Emirats sont un havre de paix multi-ethnique), la ploutocratie ? la Russie est championne toute categorie en la matiere et montre une solidarite zero avec les autres pays slaves (alors que le generosite emiratie, peu connue, est reelle), meme que les mots cleptocratie, cleptocrate, cleptocratique ont ete formes pour decrire les derives des elites russes ! Le boom economique que connait Dubai et le Golfe (des taux de croissance a deux chiffres) est du au fait que les elites locales reinvestissent dans leur propre economie - les Russes sont champions toutes categories d'evasion fiscale et d'investissement douteux dans les clubs de foot anglais et les chateaux en Espagne.

The Economistl, complete sur le plan economique, cette critique acerbe que je faisais de la grande puissance slave.

Bref, comme le souligne Frederic dans son commentaire auquel je souscris, il ne faut pas etre trop dur avec les Bedouins qui font du beau boulot, et gerent plutot bien, en une generation ou deux, leur passage du Moyen Age au XXIe siecle.

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article

remi 06/03/2008 21:43

ah! mais pas du tout - on a tout a fait le droit de travailler ici ;-) ce qui est interdit en revanche, c'est la sexualité en dehors du mariage et la création d'un syndicat qui donnerait des mauvaises idées de greves ou de revendications de congés aux travailleurs acharnés.

Damien 06/03/2008 14:45

Il est vrai que je regarde plutôt les Pays du Golfe (c'est un ami Algérien qui emploie toujours cette expression) comme un lieu où les travailleurs sont étrangers et les propriétaires locaux (arabes donc). Je vois ces pays comme la Haute Couture française c'est--à-dire un lieu exponentiellement riche par un droit du travail tout aussi extrêmement pauvre. Est-ce que je me trompe ?