Droit et internet

Publié le par remi

Ça va barder dans la blogosphère. On ne peut plus ècrire n'importe quoi, balancer des rumeurs sans se voir responsabilisé de ses actes. Le Monde :

Une décision de justice rendue publique, jeudi 27 mars, a suscité une vague d'émotion sur le Web. Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a condamné trois sites Internet, dont Fuzz.fr, pour atteinte à la vie privée d'Olivier Martinez. Il leur est reproché d'avoir publié un lien vers un blog affirmant que l'acteur était à nouveau en couple avec la chanteuse australienne Kylie Minogue.

Honnetement, je crois qu'on va dans le bon sens avec le rapprochement papier/toile au niveau juridique.

Publié dans Homo oeconomicus

Commenter cet article

fxrd 01/04/2008 00:56

Bonjour, J'avais déjà eu l'occasion d'écrire un post sur la responsabilité des bloggeurs, qui concerne aussi les responsables de sites internet... Je fais à nouveau le renvoi en page d'accueil !A bientôt.

Philippe 31/03/2008 06:13

A rapprocher de la decision qui a interdit au site Note2be de publier les noms des professeurs noes par leurs eleves. (http://abonnes.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/ARCHIVES/archives.cgi?ID=d49d267d660f5973c550576efbf8863838ba4b523579e6a1)Le fondateur de ce site avait signe, dans le Monde ou Libe, je crois, une  dechirante tribune sur ce coup de poignard et les sept plaies qui allaient s'abattre sur l'economie mondiale si la justice obtuse de la Republique Francaise s'entetait a etrangler le Web 2.0Je suis d'accord avec toi, il est temps de mettre un petit peu d'ordre...

remi 31/03/2008 06:41


En attendant, nous, blogeurs, devons demander, systématiquement, l'accord des personnes dont nous parlons ou alors crypter le tout par des surnoms... hmmm pas facile.


CedC' 30/03/2008 23:54

C'est plus cimplique que cela. Fuzz n'a rien publie si ce n'est un lien vers un autre site qui lui parlait de la "rumeur". Malheureusement la justice francaise n'a rien compris et a condamne Fuzz pour un lien. Cela reviendrait a comdamer Google pour un lien vers un site "illicite"