Hany & Jutka

Publié le par remi

J'ai une voisine délicieuse, charmante & élégante.

Elle me laissait récemment un message sur ma boite vocale: "Rémi, mon cher, je ne sais pas si j'ai le droit de vous le dire mais vous me manquez. Je vous sais en voyage d'affaires car depuis quelques jours je ne vois plus de lumiere a vos fenetres. Ne manquez pas de m'appeler a votre retour..."

Hany et moi, on a cela en commun: une foi profonde dans le dicton "quand on est jeune, c'est pour la vie" et j'admire sa fraicheur d'esprit, sa jeunesse de pensée. A pres de 90 ans, elle "coquete*" avec un homme (moi) et qu'importe la difference d'age! Une amitié profonde nous unit, une amitié rare, une amitié vraie. Et qu'importe au fond qu'il n'y a sans doute pas au monde de couple d'amis semblable a celui que nous formons...

Hier, nous prenons un thé ensemble en papotant de microchirurgie, d'élégance vestimentaire, d'histoire de l'Europe, de grippe aviaire et d'indigence des médias qui nous bassinnent avec une maladie dont la "nouveauté" est certes interessantes mais dont le coté "mortifere" est tellement benin! (85 déces en un an comparé aux millions dus a la malaria, aux dizaines de milliers de la tubreculose ou de la grippe "normale")...

Jutka nous rejoins vers les 6 heures. J'avais envie que mes deux amies proches se rencontrent et insiste aupres d'Hany pour qu'elle ne se sente pas obligée de partir avant que n'arrive Jutka qui n'arrete pas de complimenter Hany pour son élégance, sa beauté ("les hommes on du se suicider a vos pieds quand vous etiez plus jeune!"), le galbe de ses jambes, le gout discret mais irreprochable de ses bijoux, etc...

Avec Jutka et apres le départ de Hany, nous parlons de ses projets pharmaceutiques, de l'incroyable chance de son copain Guy Nattiv dont le scénario "The Son of God" est accepté par des producteurs européens de premiers plans qui proposent un célebre acteur francais pour le role principal... bref on croise les doigts pour Guy... On parle aussi de mes aventures amoureuses du moment, theme qui fascine toujours autant Jutka, on parle aussi de son frere dont le coeur est a prendre (comme le mien d'ailleurs ;-) Jutka voudrait que tout un chacun se sente aussi amoureux qu'elle et Guy!...

coeur de cible


* je laisse ce verbe issue du tcheque "koketovat" mais tres tres sans doute issu de l'ancien francais "coqueter" - faire la cour, seduire (le mot a tout a voir avec le comportement amoureux d'un jeune coq dans une basse cour).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
oublie pas de lui dire
Répondre
L
elle est magnifique cette dame... dis lui qu'elle fait desconquêtes au pays de Voltaire ( avant qu'il ne parte en Suisse lol )
Répondre
A
<br /> Tu as trouvé une incarnation vivante de ton dicton "quand on est jeune, c'est pour la vie". J’ai du mal a croire que cette charmante dame approche les 90 ans !Je tiens à vous féliciter pour votre raffinement de goût et votre élégance Madame.<br />
Répondre