Mahomet - un dessein pour la paix

Publié le par remi

longue conversation hier avec Krystof de Budapest. Il ecrit dans son blog:

i was raised up in a catholic family and ended up being a liberalist. BUT i condemn every act that ridicules ANY religions in the name of free speech. it's like murdering in the name of Christ. Hypocrite arsehole Europeans.
In the name of my continent i apologise.

En fait avec le recul (geographique et temporel: l"affaire" des caricatures se tasse progressivement), je trouve les Francais hypocrites, racistes et provocateurs:

oui a la liberte quand il s'agit de taper sur les musulmans dans la presse

non a la liberte quand il s'agit de "devoiler" de force les ecolieres musulmanes

nous, Francais, sommes en train de creer, d'encourager, de provoquer un climat de haine... c'est inutile, gratuit, dangereux... A chaque fois on a les meilleures raisons du monde pour le faire et la logique cartesienne avec nous, a chaque fois on se plante sur le fond...
In the name of my nation I apologize

la paix

Publié dans Chronique pragoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Quel succes..! Je pense que tu y vas un peu fort dans l'autoflagellation, et d'autres qui ont appele a bruler des consulats avec au final mort d'homme ne font pas preuve d'autant de scrupules.Cela etant dit, je crois que nous sommes en pleine manipulation des esprits, dans les deux camps. Les journaux on fait ce qui s'appelle de la provoc, il n'y a pas d'autre mot. Publier, a froid, des caricatures anti-musulmanes hors de tout contexte, ce n'est meme pas de la haine, c'est de la corrida: agiter un chiffon rouge sous le nez de tous les extremistes qui n'attendent que ca.  Une fois la tempete dechainee, c'est tellement facile de se refugier derriere la "liberte de la presse" (on n'en fait pas autant quand c'est Arnaud Lagardere ou Serge Dassault qui censurent). Et tous ceux qui n'y sont pour rien se retrouvent pris au piege, obliges de prendre parti.Alors calmos...
Répondre
H
Je suis contre le voile à l'école et pour la liberté de caricaturer Mahomet. Je suis incorrigible et ne compte pas me soigner !Je suis prêt à en discuter des heures durant, moins à le faire par écrit, pour causes de flemme et d'autres écrits plus urgents et importants à faire... Les limites du blog sans doute, du mien en tout cas...
Répondre
R
et bien j'attends ta visite a Prague pour polemiquer dans l'ecoute et le respect de l'autre dans un cafe ou sur le pont Charles :-)
A
Tiens, en parlant de contraception. Je cherchais un truc dans un livre de religion tout à l’heure je suis tombé sur un chapitre concernant la position de l’islam par rapport à ce sujet. Il y avait une fatwa (réponse à une question d’ordre religieux) d’un très grand théologien musulman (Al Ghazali) qui autorisait les deux époux à avoir recours à la contraception si la femme craint pour sa beauté en cas de grossesse. Je ne connaissais pas cette fatwa, et ca m’a fait rire beaucoup rire, sachant que elle était dite, il y a plusieurs siècles. ;-)<br /> Pour la calligraphie je te propose celle la : paix 
Répondre
R
merci :-) changement effectue!
A
<br /> Ah oui, pour le voile, personne ne s’est posé la question qu’il y a des femmes qui peuvent le porter par conviction ?!<br /> On voit toujours l’autre comme on veut qu’il soit, et pas comme il est.<br />
Répondre
A
<br /> Tu n’y vas pas par quatre chemins toi ! C’est ta séance d’auto-flagellation dominicale ? ;-)<br /> Il ne faut pas généraliser non plus, tous les français ne sont pas "hypocrites, racistes et provocateurs" (enfin je l’espère !).<br /> Le problème en France c’est ce que j’appelle  "la religion de l’universalisme". Les "français" disent qu’ils ont "inventé" les valeurs "universelles" et tout le monde "doit" les suivre. Mais on oubli que comme pour la religion, il y a les textes et l’interprétation des textes. Malheureusement ce qui existe en France c’est une confusion entre les deux, ce qui donne une vision : "d’avec nous ou contre nous" du monde. Et comme une religion on aboutit à des excès, à vouloir imposer "son interprétation" qui devient "l’interprétation" au nom d’une légitimité d’appropriation. On aboutit même à un fondamentalisme et à une vision bipolaire du monde. Comme pour la religion, on a aussi nos "sacro-saints" principes à ne pas y toucher et à ne pas remettre en cause ou discuter, sinon on s’attire toutes les foudres.<br /> On oubli toujours qu’on est différent, qu’a chacun "sa vérité", et qu’on ne peut jamais forcer quelqu’un à croire en notre vérité.<br /> ps : La calligraphie dit : "Louange à dieu seul ".<br />
Répondre
R
:-)<br /> reponse au post scriptum - tu peux me trouver une calligraphie sur la paix et la tolerance? ;-)