C'eut été dans la poche

Publié le par remi

Je rencontre une adorable collègue, Chaden, toujours plaisante et souriante, dans l’ascenseur. Nous sommes trois, elle, moi et une Emirienne dans sa longue robe noire.

Remi ! How are you doing ?
Mnyeh, enta? (bien, et toi?)

baragouinai-je dans mon arabe de base. Elle me corrige :

When you talk to a girl, it is ‘enti?’
Oh yes, I knew that!
And how do you ask ‘how are you’?
‘Shou?’

Immense éclat de rire de l’Emirienne. Elle me regarde et on se sourit. Faire rire une nana, c’est le premier pas gagnant pour la séduire. C’eut été dans la poche… ‘Shou’ est un interrogatif universel. Comment (ca va), Quoi (de neuf), etc. Chaden me corrige

Ki…
Ah oui ! ‘Kifik ?’ pour une femme et ‘Kifak ?’ pour un homme.

Je crois deviner qu’il y a une racine verbale commune avec le verbe français ‘kiffer quelqu’un’ qui nous vient du Maghreb… L’ascenseur est arrive a destination. On se quitte en se souriant. On se reverra sans doute.

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article

Marie 16/05/2008 14:11

L'une n'empêche pas l'autre ! et ne me demande pas de traduire. Tu es trop chou, non ? ou alors c'est kifkif ... :-))

diligent 16/05/2008 12:53

c'est difficile à comprendre  How are you doing ? que fais tu en ce moment? ...When you talk to a girl, it is ‘enti?’ quand tu parles à une femme, n'est ce pas (que fais tu avec une femme ?) Oh yes, I knew that! oui, je saisAnd how do you ask ‘how are you’? et comment tu dis "comment vas-tu ? ‘Shou?’ je ne vois pas pourquoi l'Émirienne a éclaté de rire