Typhon majeur

Publié le par remi

Mon post d'hier au sujet d'un risque de cyclone dans le Golfe persique s'est révélé purement et simplement infondé - grand ciel bleu, brise marine, 37 degrés a l'ombre, etc. Ce matin, je lis un article publié par Pascal Bruckner dans Le Monde qui dit clairement ce que j'avais immédiatement pensé en apprenant la nouvelle du tremblement du douze mai en Chine: dans ce pays, une superstition ancestrale considère les sursauts de la terre ou du ciel comme des signes annonciateurs de changement politique. Il y a trente ans, le tremblement de terre du Hébeï précédait de peu la mort de Mao Ze Dong. Aujourd'hui, rien ne nous interdit de penser que le Parti communiste chinois va perdre le pouvoir à son tour - pas tellement parce que nous aussi aurions hérité des superstitions ancestrales du peuple han - mais parce que les prophéties sont souvent autoréalisée. Quand tout le monde croit que la bourse va monter, elle monte, et vice-versa. Dans le genre, je verrai bien un soulèvement au moment des jeux olympiques... La myriade de journalistes alors présente adorerait. Les touristes occidentaux pourraient 'upgrader' leur tee-shirt et passer d'un mesquin 'Free Tibet' à un généreux 'Free China'.

Publié dans Rémilitant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour Rémi, peux tu me redonner ton e-mail ? Je ne suis pas sûr que celui que j'ai soit toujours bon. Je t'embrasse. A bientôt, Mathieu
Répondre
M
"mes" lézards paraissent moins menaçants que "ton" dragon
Répondre
M
Les images satellite sont plus convainquantes que les articles de presse, c'est prouvé quant au soulèvement prédit, je laisse parler l'Oracle ...
Répondre