Happy Queen

Publié le par remi

dieu et mon droit

chere Babette,

on me dit que tu parles un francais impeccable, aussi me permets-je de te souhaiter un joyeux anniversaire dans la langue de William (le conquérant, pas le shakesperien).

les journaux m'informent que tu fetes tes quatre-vingt ans. Le passionné des chiffres que je suis se permettra de t'informer que ce nombre bizarre (4x20 = 80, on devrait dire huitante ou octante comme on dit cinquante ou octogénaire) est une survivance celtique, les Celtes comptaient en base vingt.

Naturellement (anthropomorphiquement serait plus exact mais un peu trop snob), l'homme compte avec son corps et certains chiffres sont la pour nous le rappeler. On commence a compter avec les doigts et une base naturelle est la main. Cinq est lié au poing:

five = fist, dans la langue que tu parles quotidiennement
piet = piest, dans celle (le tcheque) que je baragouine tous les jours

Dix, c'est deux poings (le 'd' du mot dix est le meme que celui du 2 - le reste du mot a subit une crase)

La plupart des peuples ont pris leurs deux mains (le 'dix') pour base mathématique pour compter le reste.

Toujours est-il que les Celtes, comptaient avec leurs mains et leurs pieds (tous leurs doigts) et leur base était donc de vingt qui étymologiquement veut dire [j'ai compté] 'tout l'homme' = vi + gent (on retrouve le 'gent' dans le mot francais 'gens': les gens sont les hommes).

Wkipédia nous informe que tes sujets 'bretonnants' (on dit bretonnant en francais car celtophone est trop précieux) utilisent un mot proche du 'vingt' francais (mais c'est un mot celte):

yan, tan, tethera, pethera, pimp,
sethera, lethera, hovera, dovera, dick,
yanadick, tanadick, tetheradick, petheradick, bumfit,
yanabumfit, tanabumfit, tetherabumfit, petherabumfit, jiggit.

Et ce 'jiggit' me rappelle mon 'vigent' - et si l'on sait que les Celtes ont hésité a prononcer le 'qu' [kw] en 'p', on retrouve la plupart des racines (pethera = quat'r, pimp = quinque qui a donné notre cinq...).

La base vingt est tombée en désuetude meme si, encore au Moyen-Age, a Paris, un hopital pour aveugles comptant trois cent lits s'appela les quinze-vingt et témoigne d'une survivance tenace de cette base. La monnaie alors était aussi subdivisée non en 'cents' comme a l'heure actuelle mais en 'vingts' - le Louis d'or est alors une piece de 20 francs et le restera jusqu'en 1926...

Tout ceci pour te dire que vingt est pour moi un chiffre porte-bonheur alors que dire de quatre vingt!... et que je t'en souhaite tout plein pour l'année a venir.

cordialement,

Rémi

Publié dans Humour - humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Petit doute tout de meme. Dans ton enumeration celte, je voisun deux trois quatre cinq, six sept huit neuf dixdix-un dix-deux dix-trois dix-quatre quinzequinze-un quinze-deux quinze-trois quinze-quatre j-ai-compte-tout-l-hommeC'est bizzarre, non, cette base vingt avec un sous-ensemble a quinze?
Répondre
R
pas bizarre - totalement logique meme si hautement archaique<br /> un doigt, deux doigts, etc une mainune main et un doigt, une main et deux doigts, etc, deux mains (dix)deux mains et un doigt, deux mains et deux doifts, etc, trois mains (quinze)trois mains et un doigt, trois mains et trois doigts, etc, tout-l'homme
Z
Je ne peux pas m'empécher de penser qu'après elle tout cette ambiance "point de vue" disparaitra!<br /> Tu veras , cela nous manquera!
Répondre
R
meuh non - tu auras Camilla ;-)