À voile islamiste et à vapeur occidentale

Publié le par remi

Je me suis fait traiter de sophiste par Olivier apres sa lecture de mon post sur le voile et le machisme d'État. D'ultralibéral aussi. De victime potentielle d'un syndrome de Stockholm. Il n'a pas totalement tort sur le premier point, totalement raison sur le second et qui sait sur le troisième... On a entamé une longue conversation mutuellement enrichissante sur la hiérarchie des valeurs politiques, eu égard à la question du voile islamiste :

- la justice sociale, la maximalisation du bien-être par un État social (welfare state), auquel cas, l'État français a le droit d'imposer à une femme soumise (à toutes les femmes soumises) la libération d'habitudes aliénantes

- la liberté individuelle, auquel cas, l'État n'a aucun droit à limiter (ou même juger) la façon dont une femme s'habille.

Je n'ai pas répondu aux commentaires du post précédent - j'ai une mauvaise tendance (comme tout un chacun) a vouloir avoir raison et je prefere laisser chacun exprimer son point de vue sans imposer le mien.

Juste pour mettre de l'eau dans mon vin - je me dis que si cette femme avait été papoue et s'était baladée nue ou couverte d'un seul cache-sexe selon les coutumes ancestrales de sa tribu lors de ses rencontres avec l'administration française, elle se serait aussi faite rejeter pour "défaut d'intégration"...

... et je ne l'aurais pas défendue. Parce que pour le coup, cette coutume entre en contradiction avec la décence, autre coutume française. Et qu'à choisir, on a le droit de défendre nos coutumes, nos valeurs. Mais sur quelle valeur, sur quelle base coutumière interdire le voile ? hmmm...

Signe des toilettes Femmes aux UAE

Publié dans Rémilitant

Commenter cet article

Francis 29/07/2008 00:11

Intéressant l'argument de la décence...On refuserait la nationalité française à une femme qui, au nom de ses coutumes, se promènerait toute nue, au nom de la décence.Question : une femme en burqa, c'est décent ?Je crois bien que la décence, ce n'est pas seulement un problème de nudité mais plus généralement un problème de convenance (ex : "jeter toute cette nourriture quand tant de gens meurent de faim, c'est indécent.")

remi 30/07/2008 17:07


et tu reponds quoi a ta question ?


VS 27/07/2008 11:55

«je me dis que si cette femme avait été papoue et s'était baladée nue ou couverte d'un seul cache-sexe [...] 
... et je ne l'aurais pas défendue.»La femme papoue, tu ne te dis pas qu'on l'oblige à se promener nue. La femme en burka, tu as un doute: est-elle réellement volontaire? Si elle avait le choix, si elle n'avait pas peur de sa famille, de son entourage, le ferait-elle?Qu'une femme se promène en burka ne me dérange pas, si je suis tranquille sur le fait qu'elle a le choix. (Je te dirais que je me pose la même question pour les femmes mormons, par exemple: certes elles peuvent quitter leur village, mais pour aller où? Qui les accueillera, leur donnera un peu d'argent, leur apprendra à s'adapter à des règles inconnues?)Ce qu'il faut défendre, c'est la liberté de choix. Cette femme en burka, je l'accueillerais au nom de la protection que nous devons aux personnes en danger.

Marie 18/07/2008 18:47

Pour avoir un peu suivi l'affaire (sans émettre une opinion) il s'agit en l'occurence d'une burka, censée ne pas attirer le regard et protéger les femmes de la concupiscence suscitée par leur beauté. C'est bien connu, ce qui est caché attire bien davantage, donc ces femmes sont davantage regardées que celles en tailleur-pantalon. ...