Prix de la pub la plus nulle - nomination

Publié le par remi

Après l'immeuble le plus délirant, encore un article immobilier. Les rues sont pleines d'affiches surdimensionnées, les journaux sont pleins de pubs pour des immeubles en construction. En règle générale, lesdits immeubles sont vendus sur plan. D'alléchantes brochures vantent et vendent un produit relativement abondant et peu différentiable : il y a quelques cent-vingt immeubles de cinquante étages et plus en construction et en vente... Dur-dur pour le marketeur.

La pub mensongère fait florès : dans telle pub, les immeubles envirronnants ne sont pas représentés, et on donne l'impression d'un bel immeuble isolé sur un beau gazon vert-pomme avec vue sur la mer, quand dans la réalité, la vue sera obstruée et le gazon jamais planté.

On pourrait saluer l'effort de la pub ci-dessous pour montrer la réalité (un immeuble partiellement construit), mais de façon totalement contreproductive : la photo montre l'immeuble avec un immense panneau SOLD OUT (totalement vendu) alors que la pub tente de vendre... Bref, une pleine page dans Gulf News pour un effet quasinul.

(oui, oui, je sais j'aurais pu prendre une meilleure photo)

Publié dans Kafkastan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Qui aurait envie d'acheter un tel environnement ?
Répondre
R
<br /> des arabes et des russes pétés de thunes.<br /> <br /> á cause de - ou grâce à - l'envolée des prix du pétrole, des milliards de dollars cherchent à se réinvestir. Le marché de l'immobilier dans les pays du golfe Persique est autement spéculatif avec<br /> une envolée des prix inouïe de 20 à 30% par an.<br /> <br /> je me demande, personnellement, quand ça va se casser la gueule.<br /> <br /> <br />