Quand une femme devient homme dans l'Islam traditionnel

Publié le par remi

L’article « Gender at time's bend », publié dans la section ''Weekend Review'' du ''Gulf news'' du 25 juillet, présente une curiosité ethnosociologique albanaise.

En Albanie, dans la société musulmane traditionnelle du nord du pays, une femme peut « devenir un homme » et s'habiller en tant que tel, en cas d'absence d'autorité masculine, indispensable dans une société traditionnellement patriarcale. Ceci arrive souvent en temps de guerre et surtout du fait du ''kanoun'', le code d'honneur albanais qui impose des strictes règles de vendetta : la loi du Talion impose de venger un meurtre par un meurtre et décime la gent masculine de certaines familles.

La femme qui décide de prendre le rôle de ''pasha'', ou chef de clan, revêt des habits d'hommes et est investie de toutes les prérogatives attachées à ce rôle : prier à la mosquée avec les autres hommes du village, porter une arme, gérer la terre, accorder sa bénédiction aux mariages de ses neveux et nièces. L'article mentionne le cas d'une femme devenue officier de l'armée albanaise.

Les obligations de la femme qui décide de prendre ce rôle sont au nombre de deux : respecter un strict célibat - elle doit être et rester vierge - et, en cas d'homicide dans la famille, venger le meurtre selon les règles du ''kanoun''.

Les interdits qui leur sont imposés sont les mêmes que ceux imposés aux hommes et résumés par l'une d'entre elles : « je ne peux pas faire le ménage, je ne peux pas cuisiner ni m'occuper du linge. » Appelées « oncle », par les membres plus jeunes de la famille, elles ne sont pas, en revanche, forcées ou tenues de changer de prénom.

.

Publié dans Chronique dubaïote

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
ah j'adore ta citation !!!!!
Répondre
M
Salut,J'apprend une chose aujourd'hui en te lisant et je trouve cela très intéressant. Mais la femme a t elle besoin de s'habiller et de se confondre en homme pour assumer des tâches d'homme ? N'est elle pas capable d'assumer son rôle de femme et des tâches d'homme ? Je pense que c'est à méditer et à argumenter.
Répondre
R
<br /> la bite ne fait pas le moine, c'est bien connu...<br /> <br /> <br />
L
le titre "la femme devient homme" résonne mal à mes oreilles. Dans le corps du texte il est écrit qu'elle décide de prendre un rôle, un habit d'homme, une arme d'homme. Elle ne devient pas homme. Mais c'est rigolo.Oserais-je écrire qu'il n'est pas necessaire de porter un pantalon pour être une femme phallique , une femme qui s'y croit (devenue homme) ou qui se la joue . Et ceci dans tous les pays.
Répondre
R
<br /> j'ai mis des guillemets...<br /> <br /> souvenir d'une phrase ultra-celebre de simone de Beauvoir : on ne nait pas femme, on le devient.<br /> <br /> Alors, on peut aussi devenir un homme, non ?<br /> <br /> (juste pour dire)<br /> <br /> <br />
M
Si je lis bien, les veuves ne peuvent prétendre à cette nécessité ...Par ailleurs pour la tour ci-dessous, c'est comme la température, elle monte ! (pas de commentaire inscriptible peut-être à cause de l'abondance de tes billets ; Rémi, quelle production éminemment instructive ! et l'image à recopier est 9BY, aussi je reviendrai ...
Répondre