Notaires

Publié le par remi

Je recois de mon notaire en France une procuration a faire legaliser « par le notaire de (mon) choix ». Je n'ai pas le temps de le faire a Prague avant de partir pour Bucharest et Budapest et l'emmene (la procuration) dans mes bagages.

A Bucharest, ville européenne francophone s'il en est, la notaire chez qui je me rends refuse catégoriquement de légaliser ma signature apposée au bas de l'acte. Il lui faut une traduction assermentée (compter quelques jours et quelques centaines d'euros). Je laisse tomber: je m'en chargerai a mon retour a Prague lors des deux jours que j'y passerai.

A Prague, premier essai au mestsky urad (administration intraduisible en francais, a mi-chemin entre préfecture et municipalité) qui dispose d'un service notarial pour vérification officielle des signatures. C'est une maladie tcheque: quelque signature que ce soit, apposée sur quelque document commercial ou administratif que ce soit doit etre ainsi validée. Mais le bureau des vérifications des signatures du mestsky urad m'explique que non, la vérification d'une signature sur un document autre que tcheque doit etre certifiée par un notaire, pas par eux.

Bureau du Notaire le plus proche (v Jame 1). Maitre Untel vient de partir, revenez demain. Vous etes pressé? Allez chez Maitre Hoffmann (Karlovo namesti 28).

Chez Maitre Hoffmann: « non. Je ne peux pas vous notariser ce document, il faut soit une traduction assermentée soit un notaire qui parle francais. Non, je ne peux pas accepter votre proposition d'adjoindre une feuille bilingue a votre procuration disant « je soussigné certifie etre celui qui a signé devant notaire cette page et la suivante » parce que je ne peux pas certifier la traduction francaise. Non, ca n'est pas la peine de me suggérer de rajouter « la version tcheque de cette declaration est celle qui est valide. Non. Non. Tenez, monsieur, voici la liste des notaires de Prague, allez voir Maitres Svoboda ou Krejcir ils sont certifiés en francais. De rien. Au revoir »

- Allo maitre, j'ai deux questions a vous poser: jusqu'à quelle heure votre étude est-elle ouverte et pouvez vous légaliser ma signature sur un document francais? Vous fermez dans cinq minutes?!... Ah... Je ne suis pas tres loin... Merci! Je vous en suis infiniment reconnaissant: je suis chez vous dans 20 minutes. Jeste jednou moc vam dekuji! »

Chez Maitre Krejcir: « et voilà le travail! Cela vous coutera 1,2 euros (le prix minimal d'un acte notarié)

- comment, cher Maitre, mais enfin, ajoutez au moins une surtaxe linguistique! Et une pour heures supplémentaires!

Il n'en sera rien, Maitre Krejcir s'est entre temps pris d'amitié pour le vibrant francais qui parle sa langue comme lui parle le francais (avec un accent, quelques fautes de grammaire et des tournures totalement surrannées tirées de la lecture d'ouvrages littéraires).

Tout ca pour dire que l'Europe des notaires n'est pas encore faite...

Publié dans Chronique pragoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Comme quoi on ne vit pas complêtement dans un monde de brutes!
Répondre
R
c'est a moi que tu fais allusion, la?!?!?!<br /> ;-)
A
<br /> Très amusant ton récit. Je m’attendais a ce que tu exploses un moment ou un autre (puisque je pense tu n’aimes pas qu’on te dise non ;-)) mais tu as su garder ton calme dans ce labyrinthe bureaucratique. Enfin, tout est bien qui fini bien. ;-)<br />
Répondre
R
Oui, j'ai tendance a exploser mais je me soigne... ;-)