Censure, ô crasse censure...

Publié le par remi

En arrivant aux Émirats arabes unis, j'ai découvert la censure. Ça a commencé a la douane lorsque mes meubles sont arrivés et que certains petits objets et quelques livres ont été confisqués par une âme bien intentionnée qui m'expliquait dans une note accompagnatrice que je pouvais faire appel si je considérais que son jugement était infondé.

Ça a continué lorsque je me suis branché et que j'ai découvert que maints sites internets sont bloqués.

Je ne connaissais que trop bien l'écran funeste qui m'interdisait (entre autres) d'avoir acces a mon album photo sur Flickr:

Maintenant, c'est à croire qu'Étisalat cherche à remporter le prix du censeur internet le plus lugubre, l'écran est comme ceci :

Alors que chez du, l'autre opérateur local, c'est carrément plus gai. Mais le slogan de du sonne étrangement creux en phase de censure : add life to life, ajoutez de la vie a une vie (...privée d'acces a l'information de la Toile).

Bref, plaignez moi...

Publié dans Chronique dubaïote

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
hiis it necessary for your living  to go and live in Dubaï ...?
Répondre
P
C'est vraiment fou cette censure !Il paraît que certains arrivent à la contourner, en prenant des risques. Quel sont les condamnations pour ce genre de "délits" à Dubaï ?
Répondre
R
<br /> aucune idée... je ne crois pas qu'on condamne les contourneurs intelligents. en tout cas, jamais entendu parler de ces condamnations.<br /> <br /> <br />
M
Ne peux tu atteindre tes propres photos en passant par quelqu'un qui n'est pas censuré ? je ne sais pas bien comment fonctionne Flickr alors que j'y ai aussi des photos ... Je partage ton sentiment de - sans être plus précise.
Répondre