L'écouénomie

Publié le par remi

Le promoteur Nakheel de Dubaï a annoncé, dimanche 5 octobre, un nouveau projet de 270 hectares comportant une tour "pouvant atteindre un kilomètre" de haut, qui pourrait surpasser celle de Burj Dubaï, le bâtiment le plus élevé du monde, à l'heure actuelle. Le projet a été présenté à la veille de l'ouverture du salon Cityscape, rendez-vous annuel de centaines de sociétés et de promoteurs qui vont proposer des dizaines de projets immobiliers en dépit de la crise financière mondiale.

Dubaï, c'est un peu la méthode Coué appliquée à l'économie - l'écouénomie - et des mantras répétés à l'infini.

- Nous sommes à l'abri de la crise parce que le Moyen-Orient est pété de thunes.

- L'offre provoque la demande.

- L'immobilier est une valeur sure.

Sauf que quand la demande est insolvable et se retourne, que les thunes s'évanouissent dans une jungle un peu moins risquée, la valeur sure devient un actif toxique dont tout le monde veut se débarasser.

Je trouve totalement irresponsable de la part du management de Nakheel, de même songer à lancer un nouveau projet. Les banques sont à genou et se sont brulé les doigts dans la pierre américaine, les investisseurs cessent de voir les loyers augmenter année apres année parce que les loyers ont atteint des niveaux insupportables - au point que le legislateur, par ailleurs ultralibéral et coulant - commence à réguler.

Il parait que le salon Cityscape est un big flop....

Les finances de l'émirat de Dubaï sont soigneusement tenues secretes - mais au vu des sommes investies par l'émir et les sociétés qu'il controle, au vu de la dette colossale qui a été accumulée à ce titre, si les Nakheel, le Tamweel et les Emaar qui construisent Dubai cessent de vendre, c'est l'Émirat tout entier qui risque de faire faillite..

Il n'y a plus ou si peu de pétrole et il est surement gagé.

L'émir d'Abu Dhabi qui déteste cordialement celui de Dubaï (ce nouveau riche qui a étalé sa richesse et ses projets au lieu de faire comme tout le monde et de placer en Suisse), se fera un plaisir de mettre la main sur le tout en banqueroute.

Dubaïiiii, ton univers impitoyaaa-aable....

Poutine ne reve pas d'autre chose avec l'Ukraine : je vous efface votre dette gazière et vous rentrez gentiment dans ma fédération russe.. Le feuilleton va durer...

Publié dans Homo oeconomicus

Commenter cet article