La police dubaïote est efficace, serviable, indiscrète et juste

Publié le par remi

Aujourd'hui, re-coup de téléphone:

- hallo mister Remi
- speaking.
- Do you have a Nissan Pathfinder?
- yes, what is the problem?

Je ne me pose même plus la question de savoir comment il a pu obtenir mon numéro de téléphone. Une chose est sure, ce matin, je me suis bien garé.

- you are double parking, please go to your car.
- ok.

J'y vais plus pour voir que par peur d'une amende. Entre temps, grâce au judicieux commentaire de Fred sur mon poste précédent, j'ai appris que je n'ai pas eu d'amende (enfin si, mais pas à cause de ça).

Une jolie Émiratie, cliché de chez cliché, abaya noire et Jaguar gris-argent, sac à main assorti me voit arriver et me demande de bien vouloir bouger ma voiture pour qu'elle puisse sortir. C'est sans doute son secrétaire indien qui venait de m'appeler depuis une ligne fixe...

Cliché de chez cliché, je ne suis nullement en double-file, elle peut sortir à reculons de sa place de parking mais ça lui fait peur alors elle préfère me faire venir pour sortir par l'avant.

- I am sorry, I can move my car to please you but look, you cannot exit from where i am. You just have to pull back.

Pas rancunier, je lui fais des gestes pour l'aider a manoeuvrer pour qu'elle sorte et s'en sorte.

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article

Alice 06/11/2008 09:15

Eh voilà: à ne pas laisser conduire les femmes suffisamment, elles ne savent pas conduire.Pratice, practice. 

remi 07/11/2008 06:17


oh non, elle pratiquent. mais elles et leurs hommes ont eu leur permis en cadeau-bonux. voila le resultat...


lalige 05/11/2008 08:26

elle ne veut pas par derriereelle préfère par l'avant.métaphore mister Rami ? great women & happy men ?

remi 07/11/2008 06:15


indeed, indeed...