Le centre-commercial-le-plus-grand-du-monde a ouvert ses portes

Publié le par remi

C'est dur dur d'y arriver, une heure d'embouteillage dans les voies d'accès puis à l'intérieur du parking même. Fallait vraiment vouloir Y arriver.

Ce qu'on dit sur l'état de finition du Mall est vrai, y'a des fils qui pendouille un peu partout, des faux-plafonds éventrés par endroit (genre conflit entre les différents corps de métier). Dès le parking ça donne quelque chosse comme :

J'arrive, en prenant des escalators, au deuxième étage dans l'allée qui surplombe la patinoire, je suis surpris par le nombre de personne (mais à en juger par l'embouteillage pour arriver, j'allais pas etre seul a faire du lèche-vitrine). À ma gauche la patinoire, à ma droite des boutiques vides cachées derriere des panneaux décoratifs :

À part ça la patinoire est cool et pleine de djeuns qui s'éclatent - j'ai essayé de prendre en photo une djeunesse en abaya noir mais elle allait trop vite.

Dire que le Mall fait "un peu vide" relève parfois de l'euphémisme :

Et y'a même des panneaux qui vous indique que si vous cherchez des boutiques, allez par ici

ou par là :

Partout règne le message, avec - ou non - le nom de la chaine qui va ouvrir, de New Store Opening Soon :

Cocorico, les Galeries Lafayettes vont être représentées à Dubaï :

L'iconographie pour illustrer et animer les panneaux cachemisère me rappelle un peu - mais le lecteur de ce blog sait que j'ai l'ironie mordante et l'esprit mal placé - la propagande totalitaire communiste. Aux Émirats, l'ouvrier et la kholkozienne sont remplacés par l'empletteuse stakhanoviste et son mari porteur-de-carte-de-crédit. Les sourires sont radieux et les lendemains chantent à crédit.

L'immense aquarium (est-il lui aussi le-plus-grand-du-monde?) a un réel succès - je suis impressionné par la beauté du décor, le nombre et la taille des poissons.

Un homme-grenouille disparait derrière un nuage de poisson qu'il nourrit.

Le souk de l'or est bizarrement l'endroit ou le pourcentage de boutique ouverte sur celui a ouvrir est le plus élevé. Contrairement au reste du mall qui pourrait (sa taille exceptée) se trouver dans n'importe quelle ville occidental, le souk fait souk - enfin... se donne des airs de souk.

Et dans le souk-qui-fait-souk, y'a des statues de chameaux sous des ciels étoilés et des palmiers dorés et lumineux. C'est kitchissime mais succès garanti pour la pose-photo des touristes.

J'ai un peu triché en prenant les photos des allées les plus vides. La réalité ressemble plus à cela, avec entre dix et vingt pourcent des boutiques ouverts, le reste caché derrieres des panneaux gris et blanc :

Une petite porte tente de s'improviser une liberté dans un mur, prenons-la pour sortir :

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article

Marie 07/11/2008 13:18

Effet miroir aussi, ça double la fréquentation ! et puis ça vient d'ouvrir .... Quelques cadeaux aux premiers arrivants ??? ça se fait en occident à l'ouverture d'un CC

Marie 07/11/2008 13:14

C'est toi qui as pris la porte ? (de sortie avec beaucoup d'humour) même pas eu besoin de la dégonder si je regarde bien ! y a du boulot pour les finitions ! crédits gelés ?

remi 07/11/2008 16:19


non, c'est pas le crédit qui a manqué si tu as lu mes postes précédents.

j'appellerais ça du travail d'arabe si j'étais raciste et si ça n'étais pas - dans la réalité - fait par les Indiens.


Mana 07/11/2008 10:27

Alice in Wonderland, j'aimerais savoir ce que tu as trouvé derrière la petite porte.BisesMarie

remi 07/11/2008 16:17


une sorte de passage vers un parking. Genre - oops on a oublié de relier cette partie du mall avec ce garage-ci