Et puisque c'est l'hiver...

Publié le par remi

Hier. 70 kilomètres aller, 70 kilomètres retour pour 5 kilomètres de dunes - faut vouloir - ou aimer.

Tu me dis "désert" et l'ermite asocial et mystique qui sommeille au tréfond de mon "moi-profond" gigote de plaisir. Même pour 5 km, je fonce.

Fred avait l'air un peu désolé qu'on n'a pas fait tout ce qu'on voulait faire (avec ses parents et des amis de ses parents : le coucher de soleil sur Fossil rock) car la nuit est tombée trop vite. mais c'était fun pour la deuxième sortie de la saison. Le retour de nuit dans les dunes apporte un piquant supplémentaire.

On a papoté les derniers ragots de ma trépidante vie de cadre - c'est con, je me censure et je n'en dirais rien ici car j'ai fait l'erreur, il y a longtemps, de ne pas taire mon vrai nom et depuis, Google indexe dans ses algorythmes, ce blog, en deuxieme ou troisieme position et l'offre en pâture à quiconque fait une recherche sur mes noms et prénoms (stp : ne le teste pas, plus on le fait, plus Google "renforce" le lien entre une information et le site).

En rentrant, je voulais regarder Dune - j'imagine que mon inconscient voulait rester sur une note sablée - mais Jan avait effacé le fichier. Je me suis rabattu sur O Fantasma - je me suis tout de suite endormi.

Il est tot et je suis heureux quand la semaine se termine.

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article

Francis 15/11/2008 22:22

Quel dommage que ce blog soit censuré, et en même temps, on comprend qu'on ne peut pas dire à tout le mondeQue faire... demander à Google de te déréférencer ? C'est possible ? Mais serait-ce la bonne solution...Si je me tripote comme ça, c'est parce que le principal intérêt de ce blog, c'est sa franchise.