Moment de franche rigolade désespérée

Publié le par remi

J'écoute avec plaisir les nouvelles de la sphère financière sur radio dubai. Hier, les journalistes annoncent que voila, si ils continuent a dire des choses désespérantes, les auditeurs vont étendre leur radio et aller voir ailleurs.

Cela se passe ainsi aux US parait-il ou les chaines monothématiques économiques ou financieres sont en pleine perte d'audience.

Appel général a leurs auditeurs :

- voilà, on a regardé dans tous les fonds de placard de toutes les agences de presse et il n'y a que faillites (Nortel), pertes d'emploi et baisse de la bourse (Dubai: minimum historique atteint), alors aidez-nous, appelez nous pour nous faire part de quelque bonne nouvelle que ce soit.

Un auditeur appelle pour dire que depuis que tout le monde est viré, il n'y a plus - youpi ! - d'embouteillages à Dubaï. Cela entraine un moment de franche rigolade désespérée entre lui et les journalistes qui ne sont pas surs d'avoir été compris.

On veut des bonnes nouvelles !...

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article