Au royaume des astigmates

Publié le par remi

Avant de partir pour Paris, je passe chez Alain Afflelou pour récupérer une paire de lunettes qui est prête. Marrant cette société de l'abondance. Les opticiens ne se battent pas sur les prix (à peu près partout les mêmes avec une entrée de gamme immettable à 100 euros) mais sur l'offre commerciale : chez GrandOptical, c'est la paire de mes rêves pour 350 euros et une deuxième gratuite ; chez Afflelou, c'est la paire qui me va superbien pour 350 euros et deux autres gratuites !


Les gratuites sont à choisir dans la gamme d'entrée de gamme immettable.


La bonne nouvelle, c'est que j'ai une nouvelle paire de lunettes, suivant mes nouvelles dioptries diagnostiquées par le docteur Vuillard. C'était jeudi dernier et la bonne nouvelle de la semaine :

  • ah, je ne suis pas presbyte ?

  • Non, juste moins astygmate.

  • C'est bon signe, je ne suis pas encore tout à fait vieux.

  • Pas encore, le contraire eut été étonnant – ou inquiétant...

 


Publié dans Mutatis mutandis

Commenter cet article

Marie 07/02/2009 11:51

Tu fais de la pub gratuite ou tu veux qu'on te dise qu'elles te vont bien ? ou encore que tu ne parais pas ton âge ! Tu peux être à la fois myope (défaut de conception) astygmate (décentralisation de la vue qui se "ballade") et presbyte (pas forcément même avec l'âge) et dans ce cas la moindre paire de verres (sans monture) va chercher dans les 750 € mais la vue c'est la vie, alors !