Littérature arabe, la dette de l'Occident

Publié le par remi

On sat que la mathématique occidentale ne serait pas grand chose sans les chiffres arabes.

Ce qu'on sait moins (ou pas du tout), c'est que le roman européen doit tout aux Arabes de l'aveu même de son créateur, Cervantès, qui crédite un historien arabe de l’invention de Don Quichotte.

Et je ne parle même pas des Milles et Unes Nuits. précurseures des contes, du scénario à rebondissement (Shéhérazade en pondeuse du premier cliffhanger).

Pour celle et celui que ça intéresse, c'est par ici.

Publié dans Notes de lectures

Commenter cet article

Marie 11/02/2009 18:21

Les illustrations sont des poèmes à elle seules ...