Inconscient électoral

Publié le par remi

J'ai une théorie (et s.t.p. Cédric, pas la peine de me traiter de professeur Rolin a l'occasion) que les électeurs élisent de maniere totalement rationnelle. Les Francais qui forcent la droite et la gauche a cohabiter, les Allemands qui forcent une Grande Coalition pour mener a bien les réformes dont le pays a besoin en sont des exemples. Ca emmerde les partis politiques dont ca trouble le "jeu" et brouille les cartes mais c'est de la haute stratégie politique de la part de l'électorat.

En Tchéquie, ce week-end, les électeurs ont trouvé une solution mathématiquement imparable: 100 voix pour la gauche (socialistes: 74 sieges, communistes: 26 sieges), 94 voix pour la droite (libéraux: 81 sieges, chrétiens-démocrates: 13 sieges) et 6 sieges pour les Verts qui, pour la premiere fois en Tchéquie et dans l'ex-bloc communiste parviennent au parlement.

Les verts refusant catégoriquement de s'allier aux communistes (et donc a un hypothétique bloc de gauche), toutes les configurations sont permises - dont une grande coalition a l'allemande.

Mon petit parti préféré qui était au parlement a plongé sous la barre des 5% qui permet d'y parvenir. Il a meme plongé sous la barre des... 0,1%. Le langage "jeuniste" qu'il a adopté n'a pas fait le poids vis-a-vis de la rhétorique verte. C'est peut-etre légal d'etre différent mais ca paie pas...

Publié dans Kafkastan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article