Art Dubai 2009

Publié le par remi

Le très snob Art Dubaï, le principal salon de galeries d'art du Moyen-Orient, vient de fermer ses portes. J'y suis allé le dernier jour.

 

C'est dommage que Greg qui a travaillé sur le projet ne blogue pas toutes les anecdotes qu'il raconte si bien. La galeriste allemande indélicate qui espérait repousser le paiement aux calendes grecques (et probablement ne jamais payer) et qu'il a fallu menacer de priver d'électricité, la venue de sheikh Mo et de toute sa smala le soir de l'exposition - et tous les invités VIP ou non, virés du salon pour permettre à la famille princière d'admirer les oeuvres sans le "petit peuple". Les petits problèmes d'accrochage et de coordination.

L'endroit est très beau :

 

 

Sur la droite, derrière les visiteurs, l'oeuvre qui aurait pu faire scandale. Deux femmes en slip, les seins à l'air. Une pure provocation au pays de la shariah de la part du galeriste berlinois de la galerie Caprice Horn. Je la soupçonne d'avoir voulu se faire de la pub à coup relations-presse et de "je me suis fait censurer dans ce pays d'ignorantissime bédouins qui n'y connaissent rien à l'art et prétendent vouloir acheter le Louvre et le Gugghenheim".
Typique compromis dubaïote : plutôt que de la censure pure et dure (et des retombées de presse négatives) des aménagements : post-its sur les auréoles des seins le premier jour (mais ça ne collait pas), voile pudique et total lors de la visite de la famille al-Maktoum, plastique autocollant après.

 

Il n'y avait pas que cela mais ce qui m'a frappé c'est la relative importance du thème de la guerre et du conflit, signe que la région est en plein dedans et/ou que les galeristes pensent que les clients locaux sont sensibles à ce thème.

Logo de Voui Luttons ! sur fond de motif camouflage par une artiste japonaise :

 

 

Des étuis rose-fluo ou doré de kalashnikovs ornés de plume ou de dentelles (thème de l'oxymore)

 

 

Encore de l'oxymore avec un coeur fait de matraques de policier. Big Brother is loving you :

 

 

Contraste encore avec le doux et l'insupportable avec cette explosion d'une bombe atomique en broderie et tissus appliqué :

 

 

C'est totalement anecdotique mais j'ai beaucoup aimé cette veste avec le président iranien en Elvis, une énorme bagouze à son index impératif :

 

 

Beaucoup de cartes du monde réinterprétées, redessinées - les artistes digèrent à leur façon le thème de la mondialisation. Ici, un gros plan du Moyen-Orient, rebrodé de perles et de strass

 

 

Une jolie vache brésilienne couverte de Mickeys et autres disneysetés

 

 

 

Le clou d'Art Dubaï, ce troupeau doré à mi-chemin de toutes les cultures : Veau d'Or biblique, zébu asiatique, vache-à-lait de la finance...

 

 

Assez en phase avec la culture de la bagnole qui règne au Moyen-Orient, une partie de l'expo se déroule dans le parking. Une conférence s'y déroulait - creuse et bien pensante avec pour thème l'(impossible) rapprochement des polices de caractères occidentales et arabes. Une sorte de tarte à la crème puisque pour qui l'ignore, les deux graphies ne se lisent pas dans le même sens et que l'écriture arabe recèlent des chausse-trappes quasi diaboliques (chaque lettre ou presque a trois formes : une en début de mot, une au milieu et une en fin + les formes liée avec la lettre qui précède (ou non), avec celle qui suit (ou non). Au choix, un délice ou un cauchemar pour typographistes.
 

 

Et des vidéos en-veux-tu-en-voilá - pour vous, j'ai retenu Ghazel, une vidéartiste iranienne présentée par la B21 gallery,  qui se filme en tchador dans les situations les plus cocasses (nager, faire du patinage, se bronzer), réussissant à faire passer le message humaniste de dénonciation de l'oppression de la Musulmane par l'humour et le décalage.

   

Publié dans Visuels visionnaires

Commenter cet article

Francis 24/03/2009 20:51

C'est moi qui me trompe, ou Ghazel n'est pas dans la liste des artistes présentés sur le site de la B21 gallery ? j'aurais bien voulu voir la femme en tchador qui se baigne et qui bronze

remi 25/03/2009 17:16


j'ai cherché aussi...


Philippe 23/03/2009 20:54

As-tu remarque que sur la carte de "l'Asie de Sud-Ouest", a defaut d'avoir masque ou gribouille Israel, on l'a rebaptise "ISREAL" ? Interessant.

remi 24/03/2009 08:40


Très juste, un cartographe inspiré ? Et parmi les nombreux anagrammes, on peut faire :
"Israël, tu éliras ou lieras le serial relais au sérail resali."


anagramme eMira 23/03/2009 17:20

La bague a changé de place, un mirage ?

remi 24/03/2009 08:31


j'aime beaucoup ton nouveau surnom