La vérité sur Dubaï

Publié le par remi

 

Le meilleur article et le plus complet que j'ai lu au sujet de Dubaï par Johann Hari de The Independent.

 

À lire ici.

 

C'est la première fois que je lis le mot "dictature" associé à Dubaï, que je lis l'exemple d'un Émirien, "puni" et blackboulé de son travail pour avoir pris la défense des droits de l'homme, la première fois que je lis ce joli néologisme : "créditopolis", la ville construite sur de la dette, la première fois que je lis un rapport aussi détaillé et documenté sur le désastre écologique que la surpopulation de cette côte désertique provoque.

 

La carte postale est déchirée, réduite en miette...

 

Publié dans Chronique dubaïote

Commenter cet article

vincent 29/04/2009 16:01

Salut Rémi,Je trouve bien sévère avec cet article que tu encensais précédemment. Cet article est très rafraîchissant et c'est toujours salvateur de vouloir voir ce qui ce cache derrière le vernis d'apparat. Contrairement à toi, je pense que les Westons de ce journaliste ont trainées très librement à Dubai et pas forcément derrière les Manolo Blahnik des PR du coin.Bien sûr, il y a un petit côté portrait à charge mais cela contrebalancera jamais le poids énorme des artices resucés de communiqués de presse que nous devons subir constament sur le miracle Dubai. Je te rassure on saura lire entre les lignes.D'ailleurs si tu as l'occasion, jette un oeil sur le Monde 2 consacré aux états du Golfe, ils ne tombent jamais dans l'éblouissement ni ne noircissent délibérement le tableau.Encore merci, je te lis toujours avec grand plaisir.CdtVincent

Fred 20/04/2009 21:37

Me voila encore une fois le vilain petit canard expat ....Cet article est certes interessant, mais a lire certains points j'ai l'impression que son auteur se sera contente de colporter la rumeur sans peut etre meme n'avoir foule le sable dubaiote ou alors il l'a foule avec ses weston sans trop savoir ou il les posait. Certes il y a du vrai la dedans, certes les regles sont ici differentes mais quiconque joue doit accepter de savoir perdre. Cette pauvre Karen Andrews a eu la malchance d'etre mariee a un de ceux (tres nombreux qui plus est) qui ont precipite le monde entier dans la tourmente en speculant a tout crin et amassant de mirifiques fortunes sans meme attraper une suee autre celle que l'on a lorsqu'on quitte le Range Rover pour franchir le seuil de la banque. Elle oublie qu'elle devait rouler carrosse a l'epoque ou son mari amassait les profits et peut etre meme avait-elle une maid pour eduquer ses enfants pendant qu'elle se saoulait en tenue griffee, chapeau sur la tete a la World Cup.Pourtant tout le monde sait ici qu'on ne triche pas avec ses dettes! On emet un cheque sans provision on est deja sur liste rouge, au deuxieme si le debiteur porte plainte c'est direct vers la case prison. C'est la regle.Ce sont aussi des regles de ce genre qui font que Dubai est une ville sure ou on laisse son laptop sur le siege de la voiture, on pose son portefeuille et son portable sur le bord de la table en terrasse dans la plus grande insouciance. Pour quelqu'un d'honnete et qui ne joue pas avec l'argent des autres cette ville est un havre de paix.Certes il y a les mauvais traitements de la main d'oeuvre. Malheureusement les reels employeurs de la main d'oeuvre sont principalement indiens! Et aussi dans ce pays la main d'oeuvre doit etre de l'ordre de 60% de la population (les emiratis sont autour de 10%). Sans compter que la technique journalistique est de principalement parler des trains qui n'arrivent pas a l'heure...Enfin ce pays "vit" depuis 40 ans alors que ce cher journaliste demeure dans un pays qui a fonde ses bases sur des siecles et s'est aussi enrichi dans les colonies sans jamais penser au devenir des populations une fois que leurs ressources auront ete epuisees. L'Inde encore une fois en est la belle illustration.Encore une fois cela n'empeche Dubai pas de respecter les Droits de l'Homme dont nous sommes si fiers nous francais (tiens au fait j'ai aussi entendu dire que le batiment employait de la main d'oeuvre de pays de l'Est en "oubliant" de les declarer a l'Urssaff et parfois meme omettant de leur regler leur du).Bref vous comprendrez aisement que je desapprouve la facilite avec laquelle il est facile de tirer sur l'ambulance. Je ne pretends pas detenir la verite. On ne peut meme pas me taxer d'etre "tranquille/peinard" car je viens je perdre mon job, j'ai achete une maison que j'habite et dont la valeur vient de passer au dessous de celle du prix d'achat (apres speculation fulgurante du precedent proprietaire). Cependant en l'etat actuel des choses je compte rester ici. Je m'y plais et pense que ce pays (et non seulement Dubai) a malgre tout des perspectives pour qui veut s'en donner la peine. Et puis avec un peu de chance je verrai avec le temps s'ameliorer les choses qui font tant raler les assistes du systeme social europeen.

vincent 15/04/2009 10:04

Merci de m'avoir fait découvrir cet article.C'est vraiment édifiant. On se doute bien de bcp de choses mais on est tjrs en deça de la réalité.et en plus on se fait très vite conditionner en tant qu'expatA lire aussi Mike Davis sur le sujet.A plus RémiVincent

Gerardo 15/04/2009 05:14

T'as jamais eu peur de te faire déporter de Dubai à force de publier des trucs critiques sur l'émirat?

eMira 14/04/2009 20:19

Est-il dangereux pour lui d'écrire la réalité ? je me suis fais aider par frengly.com, autrement j'aurais ramé (loin de la côte) !