Filmographie

Publié le par remi

Dans le classement de mes films j'avais deux grandes catégories : film américain - action et happy-end (sous-catégorie : independant où le happy-end est facultatif) et film européen - lenteur et cynisme (sous-catégorie : British où le cynisme est à pisser de rire).

 

Après le film russe vu, hier soir, sur Arte, je sais qu'il me faut une troisième catégorie : film russe - immobile, splendidement misérabiliste et parfaitement dépressif.

 

 

Publié dans Visuels visionnaires

Commenter cet article