Kafka a Warsawa

Publié le par remi

J'étais a Varsovie aujourd'hui. LLP y possede une filiale et (mauvaise nouvelle pour le nouveau & fier papa), dans ce coin du monde il est encore plus difficile de clore une société que de la créer. Une solution kafkaienne a dénicher avec 'mon' avocate polonaise:
- donc je suis nommé liquidateur de la société. et qu'est-ce ce que je dois faire?
- vous devez dresser les comptes, publier une annonce de liquidation invitant les créditeurs a se faire connaitre et remplir les obligations (en clair et sans décodeur: payer les dettes).
- mais s'il n'y a aucun asset pour remplir les obligations?
- il faut faire une augmentation de capital.
- et au cas ou c'est impossible? les actionnaires ne veulent pas remettre la main au panier...
- dans ce cas il faudra declarer la société en banqueroute.
- pourquoi ne pas déclarer la banqueroute tout de suite dans la mesure ou l'on sait que la société n'a pas d'argent pour remplir ses obligations?
- Ca n'est pas possible. C'est tres cher. Il faut payer le syndic.
- aha... donc on fait une liquidation et on appelle les créditeurs a se manifester pour leur dire que y'a pas d'argent et apres, on réalise qu'il n'y a pas d'argent non plus pour la phase suivante de la liquidation qui serait la banqueroute. Ai-je bien compris?
- oui.
(elle n'a pas compris que ma question étais une question-piege et répond avec un aplomb désarsonnant)
- et donc quelle est la solution?

Quelques heures de palabre plus tard, une solution est trouvée... La chaleur a Varsovie est tropical en cet été continental et on a bien sué a trouver une issue de sortie.
pfffff.....

 

Publié dans Voyages - errance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article