to do or not to do, there is no try...

Publié le par remi

Les star-warriors auront reconnu en titre un citation de leur maitre spirituel, Yoda.

Vous connaissez mes petites manies, dont celle-ci de toujours avoir sur moi un carnet de notes (de marque moleskine si possible) et de noter tout et rien, des idées, des bribes de conversations, mes dépenses, my to-do-list de choses a faire pour le boulot (partie résolument anglophone de ma vie) ou "choses a faire" liste éponyme concernant la vie privée, etc.

J'admire et lis régulierement le blog de Matthieu dont le theme central est la tenue et la dispersion de ses carnets. Il est encore plus extreme que moi dans son entreprise. Et comme disait l'autre (mais qui?)

Le génie est dans l'exces.

J'ai proposé a Matthieu de lui envoyer l'un de mes carnets et de devenir récipiendaire de l'un des siens.

carnets de note
carnet Moleskine 2006 et carnet vert d'il y a +/- dix ans...

Je vais donc lui envoyer cet ancien carnet intitulé Do or Not do. There is no "Try" que je pioche au hasard dans la bibliotheque. Je suis heureux de ce choix. Ce carnet (que je n'arrive pas a dater: un ete mais lequel?) est parmi les plus créatifs que j'ai pondus.

 


 

C'est drole parce qu'il commence par un projet de voyage en France or je vais vendredi a Paris y passer le week-end.

 


 

Cette phrase clé de ma philosophie portative: "continuer de croire que l'on peut changer le monde".

 


 

La liste des valeurs que je demandais a mon ex de partager alors que nous entamions un bout de vie commune (qui dura 8 ans - sans doute parce que nous partagions ces valeurs morales et que nous commencames notre relation sur une note si austere):
- pravda / vérité il ne faut pas mentir - dire ce que l'on pense. Je ne tolererai pas le mensonge
- prace / travail je suis travailleur et ambitieux, il se pourra que ca passe avant notre relation et je te demande de l'accepter
- respekt / respect il faut respecter l'autre et lui laisser un espace vital (volny prostor)
- laska / amour est une valeur importante - ne pas dire "je t'aime" a la legere. Je lui avais demandé d'attendre 6 mois (que nous nous connaissions mieux) avant de dire ces paroles fatidiques
- radost / joie la vie vaut la peine pour autant que l'on cherche a atteindre le bonheur. Ce blog et ses intitulés (Bienheureux ceux qui savent rire d'eux-meme car ils n'ont pas fini de s'amuser // Il faut etre heureux ne serait-ce que pour montrer l'exemple - en en-tete et en bas-de-page) en est l'illustration quotidienne.

 


 

Une pleine page de citations qui me plaisaient a l'époque et que je retrouve avec plaisir. J'en renote certaines avant de me défaire de ce carnet :

Le jeu ténu, mobile et fluctuant de l'identité

umeni je jedina nadeje proti nicote - l'art est le seul espoir contre le néant

the best way to predict the futur is to invent it - Alan Kay

I'll sleep when I'm dead - Warren Zevon

give me a museum and I'll fill it - Picasso

in the end, everything is a gag - Chaplin

when chosing between two evils, I always try the one I have never tried before - Mae West


Y'a la liste des livres que j'achete cette année-la a la Fnac. Heureusement, je note la date d'achat dans mes livres donc grace a Formes d'amour no 3 ou 4 de Christophe Donner, je sais que ce carnet a été écrit en aout 1997


Ce carnet est plein d'esquisses, de projets de tableaux, des crobarts.
encore une citation: "privilegier un art "critique", on crée "contre". 


C'est l'époque de l'acmé du divorce entre mes parents. Quelques pleines pages de notes de discussions avec mon pere d une part et ma mere de l autre. Chiantes a relire... 


Une nouvelle (short story) révolutionnaire dont j'avais completement oublié l'avoir écrite. Je suis fasciné! Elle est pas si mal au fond... 


Au dos du carnet, l'architecture d'un projet qui n'a pas abouti - je voulais faire un reportage photographique sur la société de consommation en Tchéquie. Les photos ont été prises et ce carnet réunit des notes sur les magasins, les boutiques, les axes, les angles... Mais si on ne sait pas cela - le projet photographique - les notes sont incompréhensibles...

Voila, c'est tout une tranche de vie qui va partir a la poste et qui vivra sa vie...

Publié dans Notes de lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Et qu'advient-il quand on est devenu ?
Répondre
J
Adossée contre l'écran du PC attend depuis une semaine que je la décachette une enveloppe. Je sais qu'elle contient une nouvelle de Matthieux. Je laisse venir le bon moment pour lui réserver le sort qui lui est réservé.<br /> Je n'ai jamais su tenir un journal/papier. J'en découvre le genre et l'exercice depuis un peu plus de deux ans à travers le Web. Et la ludique entreprise de Mat' sournoisement me fascine parce qu'il démontre, à sa façon, que "nous ne sommes pas", mais que "nous devenons". Que l'Hier rime avec Éphémère, et que cette seule rime produit du sens.
Répondre
R
C'est precisement la raison pour laquelle j'adore et cite cette phrase: "Le jeu ténu, mobile et fluctuant de l'identité" :-)<br /> a lire ton blog, je me dis que si c'est fait sans carnet de notes, t'en n'as pas besoin - c'est tres bien comme ca !