Chambre claire et nuit noire

Publié le par remi

J’ai apporté ma chambre claire à Hyères. Après l’atelier de découpage de napperons avec les enfants, je les initie au dessin en utilisant la chambre claire.

 

 

Cela devient l'un des sujets de discussion au déjeuner, où Jean-Jacques a invité un ami, Stéphane, ancien directeur de l’ICN, désormais en charge d’Euromed. La conversation roulait aussi sur le système éducatif dubaïote, l’internationalisation de l’enseignement supérieur, la compétition pour attirer les professeurs et la course à la publication de ceux-ci.

 

 

Le diner qui réunit Denis & Nadia, Zora & Patrice, Mana & Robin, Jean-Jacques, Isabelle, Sébastien et moi a été plus débridé. Après, Isabelle et moi allons nous tremper dans l’eau noire et salée sous un ciel impeccablement étoilé et nous nous extasions des étincelles que nos mouvements provoquent dans l’eau. Elles sont sans doute dues à des algues dont la phosphorescence est activée par nos gestes.

 

J’ai l’impression d’être un Peter Pan, accompagné de sa fée Clochette (Isabelle), flottants au sein d’un éther étoilée et laissant derrière nous une trainée de poussières luminescentes.

 

Comme le dit Isabelle :

- on se fait des souvenirs

 

Publié dans Mutatis mutandis

Commenter cet article

Philippe 27/08/2009 07:38

C'est tres joli ces dessins tremblottes. Il y a un cote Cocteau.

remi 28/08/2009 20:39


sauf que Cocteau avait le trait plus sûr... Merci du compliment !


Le Tribulateur 24/08/2009 16:16

Il s'agit en effet de plancton et micro plancton phosphorescent qui s'illumine si l'on fait des mouvements sous l'eau.On pratique ça lors des plongées de nuit. On éteind les lampes et on agite les bras! :)