Matisse pour modele

Publié le par remi

On a été a Vence, maman et moi, rendre visite a sa grande copine, la comtesse Lou Z... (le genre de grande dame qui parle de la "jeunesse" de sa famille - anoblie seulement a la Renaissance - alors que par mariage, elle est rentrée dans une famille qui date du 10e siecle - une famille polonaise qui comme beaucoup a quitté le joug tsariste ou teutonique pour venir en France) et j'en profite pour faire un "saut", comme on dit, a la chapelle Matisse,

une merveille,

et a la fondation Emile Hugues qui réunit quelques tres beau Matisses.

De retour a Nice, je décide de redécorer le balcon de l'appartement qu'on vient d'acheter de quelques modestes fresques décoratives. Sur un mur (on le voit mal sur la photo, la fresque étant dans un pastel bleu-vert sur fond rose) une méduse dont les tentacules enlacent quelques algues aux pieds desquelles des étoiles de mer surmontent sagement des varechs et une coquille saint-jacques.

et sur l'autre, un crabe surmonte deux hippocampes dont les queues enlacent des algues, alors qu'en bas le meme motif de coquille et de varech résonne de maniere un peu rococo.

maman pour sa part, travaillait a préparer le déménagement et ou mettre les meubles avec son sens de l'ordre et de la préparation que j'ai toujours admiré chez elle :

Le nuancier lui servant a préparer le travail des peintres qui débarquent la semaine prochaine. Un rouge pompéien dans l'entrée, un vert d'eau dans la cuisine, etc. Elle aussi se laisse inspirer des couleurs de Matisse,

période fauve.

Publié dans Mutatis mutandis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je remarque que tu as pris quelques "libertés" avec la sécurité ... le résultat reste discret comparé à Matisse, c'est décoratif, pas du tout agressif.
Répondre
R
on leche la peinture sur le mur quand elle dégouline ;-) toute blague mise a part, on fait TRES attention, on essuie son pinceau sur les bords du pot pour qu'il ne prenne que le strict minimum de peinture necessaire dans ses poils, on repete le process, etc.
Répondre
P
Ca me fascine... comment fait on pour peindre une meduse ou une etoile de mer sur un mur sans que la peinture ne coule ? Moi qui n'arrive pas a poser une moquette rectangulaire sans faire un pli...
Répondre