une mort injuste

Publié le par remi

j'avais invite deux amies, toutes deux mariees (respectivement au directeur de la filiale tcheque d'un grand constructeur automobile francais et au directeur d'une institution etatique), toutes deux creatives et pleines de ressources et nous papotions de creation, de theatre, de fresques, d'exil, etc.

moment delicieux.

Apres quoi, bien eleve, j'envoyai un mail de remerciement pour ce tres agreable moment.

fin du premier episode.


- Bon jour R.
- Bon jour Y., comment vont tes amours? Ou t'en es avec ton amant *?
- Tiens a propos amant! Tu sais quoi? tu as failli provoquer divorce...
- quoi le tien? mais enfin... ton mari sait pertinemment que je suis pede, il est quand meme pas parano a ce point la?!?!...
- non, pas le mien... le mari d'Alena...
- comment ca?
- tu as envoye mail...
- oui et alors? je vois pas le rapport...
- Alena n'a pas acces a internet. C'est son mari qui recoit et imprime ses mails.
- et alors, mon mail etait tout ce qu'il y a de plus innocent !
- mais son mari lui a demande ce qu'elle avait fait ce soir-la. Et elle elle avait dit qu'elle passait la soiree avec moi
- ah...
- et quand il a vu ton mail, il lui a redemande ce qu'elle faisait ce soir-la et elle: qu'elle etait avec moi. Genre son mari etait de plus en plus soupconneux.
- nooon...
- et elle a continuer par nier avoir passe la soiree avec une homme!
- ouh merde!...

On voit le tableau.

Donc si vous me retrouvez etendu mort, baignant dans mon sang - allez donc fouiller du cote de mes conquetes amies feminines plutot que des mes ex jaloux...

* Y. veut dessiner un amant vaudevilesque cache derriere un rideau dans la chambre d'amis - depuis c'est un peu une blaque entre nous...

Publié dans Chronique pragoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est pourquoi je sextuple mes prudences ... c'est bien les hommes ! et c'est pourquoi je n'ai jamais eu d'amant ...
Répondre
R
tu te contentes aussi de les dessiner? :-)
C
J'adore :)
Répondre
J
le dessin !le dessin !le dessin !
Répondre