Week-end

Publié le par remi

J'aide, samedi matin, mon amie Tereza F. a traduire du francais en tcheque des passages ou des mots difficiles de "Penser§la§Communication" de D. Woiton. La pensée est assez pauvre, les lieux communs enfilés comme des perles et le tout enrobé dans un langage intellectuallo-prétentieux tres difficile a traduire fidelement. Pauvre Tereza: elle commence a hair les intellectuels francais apres les avoir admirer...

J'ai du manger quelque chose d'avarié: je passe un samedi aprémidi pénible et ne vais pas rejoindre les amigos pour diner a Oliva, notre nouveau repaire culinaire.

A chaque malheur, quelque chose a du bon: il est pénible de cloper quand l'estomac est nauséeux et j'arrete cigarettes et café samedi. Réaction classique: je m'effondre de sommeil par manque de caféine.

Résultat des courses, je suis la personne la plus reposée qu'il soit dimanche.

Publié dans Chronique pragoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article