Ce qu'on ne va pas rever...

Publié le par remi

Je me réveille avec encore en tete, cette phrase issue du fin fond de ma mémoire


Timeo ferentes

 


Cela m'obsede, j'ai oublié ce qu'elle signifie (sauf que timeo, c'est je crains - ferentes viendrait de fera la bete sauvage ?). Heureusement, a l'heure de l'internet, la solution est au bout de deux cliquements de mulot :

Timeo Danaos et dona ferentes

 

Je crains les Grecs meme quand ils apportent des dons

 

c'est tiré de l'Énéide de Virgile (livre II v. 49) et cela decrit les paroles du grand prêtre Laocoon cherchant à dissuader les Troyens de faire entrer dans leurs murs le cheval de bois que les Grecs avaient perfidement laissé sur le rivage, et dans les flancs duquel ils avaient caché des guerriers.

 

On l'utilise (en essayant de faire chic) pour dire qu'il faut se méfier de ses ennemis meme quand ils s'essaient a nous amadouer.

 

Mais ca ne m'en dit pas plus sur mon reve... Tout ca pour dire que j'ai des reves d'intello hélenisant.

 


 

Ma recherche internet me mene sur ce blog d'over-blog intitulé TimeoDanaosEtDonaFerentes que Will trouvera sans doute assez cool

(click on the image)

Timeo Danaos et dona ferentes

Publié dans Canapé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article