Budapest

Publié le par remi

J'adore la logique de la grammaire hongroise:

quand on utilise un adjectif numéral (deux, trois, etc), on ne met pas le nom qui suit au pluriel parce que c'est évident qu'il est pluriel. "j'ai 3 cheval" est parfaitement logique, compréhensible et économe.

En revanche quand on dit bonjour a plusieurs personnes, on dit "bons jours" (un "bon jour" pour chacune des personnes saluées: sziasztok! au lieu de szia!). Moi, je trouvais que Sziasztok! sonnait mieux, alors je disais "bons jours!" a tout un chacun avant de me faire expliquer la nuance...

A part ca, je suis arrivé ici samedi aprémidi, j'ai énormément a bloguer mais pas le temps, j'arrive a Prague vendredi soir et je réserve mon samedi pour l'écriture de ce blog. Au prochain menu:

  • un Roumain tellement pas heureux de vivre
  • la découverte du groupe LLP (Bucuresti)
  • un Roumain tellement heureux de vivre que ca s'entend dans sa voix
  • un Hongrois tellement post-moderne et totalement charmant
  • la découverte du groupe LLP (Budapest)
  • 5 nationalités pour une soirée tres chaude
  • etc

a bientot, donc, sur Oh les beaux jours!

Publié dans Chronique pragoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article