Faire un enfant, la loi tchèque

Publié le par remi

Comme la France, la Tchéquie est un petit pays européen qui compense une certaine perte de croissance démographique par une politique nataliste. Les hôpitaux qui aident les couples en mal d’enfant n’exigent pas de certificat de mariage ou de concubinat.

 

Il faut simplement une maman et un papa légalement géniteurs et porteurs d'un projet bébé.

 

Des enfants oui, mais de couples hétérosexuels : on ne connait pas l’insémination artificielle avec donneur de sperme anonyme.

 

Et le monde est petit : notre médecin traitant est Martin Hrehorčak, condisciple de Tereza et, par conséquent de Miša Homerová, la sœur de mon ex, Honza.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
*
<br /> <br /> Espoir ou réalité ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
*
<br /> <br /> Un bel espoir donc, aidé par la double nationalité. <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre