Le néologisme culinaire du jour

Publié le par remi

Gaspard m'écrit, en reprenant le mot que j'employais dans mon mail :

 

Quant à moi, j'ai parcouru la nouvelle mouture de ton tapuscrit (j'aime bien ta créativité neologique :) et je la trouve en effet beaucoup plus aboutie.

 

La langue français reste très créative, pas toujours servile et plagiaire, piochant dans l'anglais ses mots nouveaux. Je découvre hier le mot décrudir, synonyme de saisir (une viande, un légume) qui a l'immense avantage, par rapport au verbe polysémique avalisé par l'usage passé, de bien vouloir dire ce qu'il dit : « sans tout à fait cuire, rendre non-cru ».

 

Parions qu'il est promis à un brillant avenir.

 

 

Publié dans Linguistique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
*
<br /> <br /> Ce mot fait très canadien ... <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> pantoute, j'm'en va décrudir ma blonde ! <br /> <br /> <br /> <br />