Ô Mitterande !

Publié le par remi

Je ne sais pas pourquoi je pense à Alice en tombant par hasard sur les recommandations du bon usage de la langue par le Conseil pour la langue tchèque (Ústav pro jazyk český).

J'ai souvenir de la rue Viktora Huga (de Victor Hugo) et de la salle Françoise Mitterranda (usage régulier du génitif qui n'est pas sans m'évoquer ce lapsus sur Frédérique M.)

 

Alors voilà, pour Alice, la traduction des recommendations et [entre crochets] des explications sur les délices du tchèque.

 

[on décline les prénoms étrangers comme cela sonne le mieux à l'oreille, c'est à dire suivant les règles du tchèque oral mais]  à l'écrit, c'est mieux pour l'oeil si on écrit Jacquese, Julese, Anouilha [c'est à dire en appliquant les règles grammaticales tchèques de déclinaison suivant la qualité phonétique de la dernière consonne ; ici /s/ donc mou et /h/ donc dur] que l'on prononcera à l'oral comme jaka, jila, anuyè [c'est à dire en suivant la dernière consonne prononcée du mot /k/ dur, /l/ dur et /y/ mou]. Nous pourrons ensuite indiquer au lecteur la prononciation correcte et écrire Jacquesa, Julesa, Anouilhe.

 

[en clair : nous, académiciens, en ce qui concerne les mots étrangers, nous vous autorisons à faire vraiment comme vous voulez : les décliner à l'oral suivant le laxisme des règles orales, les écrire en bidouillant comme bon vous semble les règles grammaticales du tchèque écrit et parlé]

 

En effet, il y aura toujours [alors pourquoi s'emmerder à édicter des règles que de toute façon personne ne suivra] un déséquilibre ; par exemple [au vocatif] "cher ján-jaku" ne peut pas s'écrire autrement que "cher Jean(e)-Jacquesi"

 

[après un /k/, le vocatif est en /ku/ donc, oui, on doit prononcer ján-jaku. Mais l'écrire relève de la gajure-gageüre-gagëure (rayer mots inutiles) à la jacqu-u, jacque-u, jacqu, formes toutes aussi incorrectes les unes que les autres]

 

Donc, tant qu'à unifier [sic !!!!], faisons-le plutôt suivant ce qui est le plus agréable à l'oeil.

 

La déclinaison ancienne Jacqua, Jula [ici au génitif] de ces nom ne nous parait plus adaptée parce qu'on ne peut deviner le nominatif de ces mots à partir des désinences.

 

 


 

 

Ils sont payés combien, ces mecs, pour dire "faites comme bon vous semble pourvu que ce soit joli" ? Faudrait leur conseiller de se recycler comme débarrassiers...

 

debarasiery.jpg

Publié dans Linguistique

Commenter cet article

*eMira 15/04/2010 20:34



Le tréma est obligatoire sur gageure ?



remi 16/04/2010 16:19



oui. on peut en revanche choisir le e ou le u...