In memoriam Hany

Publié le par remi

Il y a a Prague des personnes que je contacte systématiquement quand je viens et Hany était l’une d’elles.

 

Cette femme fantastique vient de nous quitter à l’âge de 92 ans. Jutka me l’apprend via Facebook. L’enterrement a lieu mercredi.

 

J’appelle Honza pour lui faire part de la triste nouvelle. Hany était aussi son amie et sa patiente.

 

- J’étais justement en train de parler de toi – blablabla – je suis avec Jakub, tu te souviens de Jakub ? Et avec un Français qui a exactement tes yeux zářící. Blablabla – ah oui, c’est triste. Je l’aimais bien. Écoute, je suis complètement pété : envoie-moi les détails de l’enterrement par SMS sinon je ne les retiendrai pas. Blablabla – bon à demain.

 

Sobre (c’est le cas de le dire) réponse à mon SMS le lendemain matin :

 

- Nezlob se ale nechci s Tebou být v jakýmkoli kontaktu. H.

Publié dans Chronique pragoise

Commenter cet article

juliette 06/05/2011 17:45



Nezlob se ale nechci s Tebou být v jakýmkoli kontaktu. H.  ???? no entiendo :)



*eMira 21/03/2011 12:49



C'est très dur de perdre quelqu'un(e) qui vous aime inconditionnellement ... ça nous fait prendre conscience du temps qui passe sans s'occuper de nous !