Inspiration recyclée

Publié le par remi

Question : laquelle de ces deux chansons est la plus ancienne.

 

Ce très ancien hymne maronite (dixit des commentaires sur Youtube), ici chanté par l'immense Fairouz et que je traduis librement par "Jésus, ô mon amour" wa habibi.

 

 

 

 

Ou la version française datant de la Renaissance (?) et instrumenté par Pergolesi (??).

 

 

 

 

Que ne suis-je la fougère
Où, sur la fin d'un beau jour,
Se repose ma bergère
Sous la garde de l'amour ?
Que ne suis-je le zéphyre
Qui raffraîchit ses appas,
L'air que sa bouche respire,
La fleur qui naît sous ses pas ?

Que ne suis-je l'onde pure
Qui la reçoit dans son sein ?
Que ne suis-je la parure
Qui la couvre après le bain ?
Que ne suis-je cette glace,
Où son minois répété
Offre à nos yeux une grâce
Qui sourit à la beauté ?

Que ne puis-je, par un songe,
Tenir son cœur enchanté ?
Que ne puis-je du mensonge
Passer à la vérité ?
Les dieux qui m'ont donné l'être
M'ont fait trop ambitieux,
Car enfin je voudrais être
Tout ce qui plaît à ses yeux !

Publié dans Voyages - errance

Commenter cet article